La déclaration de François Bayrou

La démocratie, ce n’est pas seulement l’affaire des vainqueurs » a déclaré François Bayrou après l’annonce de la victoire de Nicolas Sarkozy. Ceux qui ont gagné et ceux qui n’ont pas gagné « sont coresponsables de l’avenir du pays ». Toutes les forces politiques « vont devoir apprendre à travailler ensemble » a-t-il ajouté. François Bayrou a annoncé que sa nouvelle formation, le Mouvement démocrate, prendra toute sa part dans la reconstruction et la rénovation de la vie politique : « les démocrates seront des rénovateurs et des rassembleurs ».

(suite…)



PARIS (Reuters) – François Bayrou a félicité Nicolas Sarkozy pour son élection à la présidence de la République et estimé que gagnants et perdants de ce scrutin étaient désormais coresponsables de la France. « La campagne électorale nous a souvent opposés mais je veux lui adresser mes félicitations et mes voeux de citoyen pour son mandat », a dit le président de l’UDF à l’adresse du nouveau président élu.

« Ces voeux sont en même temps des voeux pour la France », a ajouté François Bayrou, qui avait obtenu 18,6% des voix au premier tour de l’élection présidentielle.

« Je pense à ceux autour de lui qui se réjouissent ce soir en pensant qu’un grand pas a été fait pour eux et pour leur pays. Je souhaite de toutes mes forces qu’ils aient raison », a poursuivi le député des Pyrénées-Atlantiques.

« Mais nombreux aussi sont ceux qui sont déçus et inquiets et ceux-là, je ne les oublie pas », a-t-il ajouté.

Dans la perspective de la naissance du Mouvement démocrate qu’il doit créer cette semaine en remplacement de l’UDF, François Bayrou a estimé que gagnants et perdants de ce scrutin devront travailler au service du pays.

« En vérité, celui qui a gagné et ceux qui n’ont pas gagné, même s’ils ne le savent pas, ils sont coresponsables de l’avenir du pays », a-t-il dit.

« Nous avons un grand pays en charge, une grande histoire, un grand peuple. Nous devons à ce peuple de conjuguer nos forces pour préparer son avenir », a conclu François Bayrou.



L’héritage de Mai 68 

Voici un extrait de la préface de « Que reste-t-il de Mai 68? » de Henri Weber (1998, Le Seuil), résumant l’héritage de Mai 68.

« Le bilan de Mai 68 est en effet largement positif : au milieu des années 70, la société française est devenue beaucoup plus libérale – au sens politique et culturel du terme -, plus démocratique, plus hédoniste, plus solidaire, plus égalitaire aussi qu’elle ne l’était dans les années 50 ou 60.

(suite…)



Convergences et divergences

La qualifiée pour le duel final et le « troisième homme » du premier tour de l’élection présidentielle veulent débattre de leurs programmes respectifs. La candidate socialiste a évoqué dans la lettre qu’elle a adressée, mardi 24 avril, au président de l’UDF cinq thèmes à aborder : l’écologie, l’Europe, les institutions, l’éducation et l’emploi. Sans surprise, ce sont les sujets qui fâchent le moins les deux leaders. Si le candidat centriste a affirmé qu’il ne donnerait pas de consigne de vote à ses électeurs, il n’a pas exclu de révéler son propre vote si, d’ici au premier tour, il trouvait suffisamment de convergences entre son programme et les propositions de la candidate socialiste.

(suite…)



Le jour où Bayrou a refusé le pacte anti-Chirac proposé par Sarkozy

François Bayrou aurait coupé les ponts avec Nicolas Sarkozy il y a trois ans, lorsque le candidat UMP lui aurait proposé une alliance contre Jacques Chirac, écrit mercredi le quotidien Sud-Ouest.

(suite…)



De qui se moque t-on ?

« François Bayrou, c’est la droite », déclare le sénateur socialiste Jean-Luc Mélenchon, ajoutant qu’ »il n’y a pas de majorité présidentielle possible avec Bayrou ».

« Soyons clairs: pour la gauche, il n’y a pas de majorité présidentielle possible avec Bayrou », affirme le sénateur PS dans un entretien publié mercredi dans « Le Figaro ». « Mais nous espérons que ses électeurs nous aideront à en constituer une ».

Pour M. Mélenchon, la main tendue par Ségolène Royal à François Bayrou, « c’est du temps perdu ». Mais, précise-t-il, « je crois que Ségolène est en train, très habilement, de le mettre au pied du mur. Je crois qu’elle veut obliger François Bayrou à sortir des généralités pour permettre à ses électeurs de se faire leur propre opinion ».

Enfin, le sénateur de l’Essonne estime que la rencontre avec M. Bayrou proposée par Ségolène Royal n’a pas pour but « une alliance ». « Ce serait trop contre-performant », assure-t-il. AP



« Je ne vous abandonnerai pas »

La déclaration de François Bayrou : « J’ai une bonne nouvelle pour vous. A partir de ce soir, la politique française a changé et elle ne sera plus jamais comme avant. Malgré des manoeuvres innombrables, malgré l’alliance objective du Parti socialiste et de l’UMP, malgré des sondages manipulés – je veux rappeler que certains instituts n’hésitaient pas à annoncer ces dernières heures encore que l’extrême droite allait être devant nous, malgré ces forces considérables, plus de 7 millions de Français se sont réunis pour porter une magnifique idée du changement.

(suite…)



profession.jpg

AUX URNES CITOYENS

LE JOUR DU RENOUVEAU EST ARRIVE



Parti socialiste : la démocratie bafouée

Les conseils prodigués par le site des « Amis de Ségolène Royal » pour convaincre son entourage de voter pour la candidate socialiste ont suscité une certaine émotion sur la toile, cause probable des changements de version.

(suite…)



tract01.jpg LE CHOIX DU COEUR …

A quelques heures du scrutin alors qu’environ 48 500 000 de Françaises et de Français vont avoir la possibilité de se prononcer sur un choix de société pour les cinq années voire les dix ans à venir .

ll nous faut en ce moment se souvenir de l’ESSENTIEL pour nous et pour nos enfants ! Notre choix engage l’avenir de la France en Europe et dans le Monde .

Presque tout a été dit , promis , déformé voire détourné pour ajouter à la confusion des esprits des électeurs.

Reste, l’ESSENTIEL à l’heure de choisir entre l’IMMOBILISME , c’est-à-dire la reconduction d’une alternance que l’on nous annonce différente depuis 25 ans …et l’ALTERNATIVE de F.BAYROU .

Nous savons bien à quoi peut conduire l’exclusion de l’autre dans sa différence alors qu’il est temps de rassembler pour nous enrichir de nos mutuelles différences, de mobiliser toutes les intelligences plutôt que de les opposer stérilement .
Deux français sur trois ne croient plus au clivage G/D comme solution pour gouverner efficacement la FRANCE . C’est à l’évidence pour les jeunes aussi une question de bon sens et pour toutes les générations une question de coeur .

Comme beaucoup de Français , j’ai le coeur entre le CENTRE gauche et le CENTRE droit…

“coeurdialement” à vous tous!



12345...21

politish |
déclaration de corti |
Ce n'est pas rien |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | PARTI SOCIALISTE
| Le blog du Parti communiste...
| ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE