Chers amis,J’ai le plaisir de vous inviter à la grande manifestation que nous organisons le 24 mai prochain aux alentours de 19h au Zénith de Paris.

Lors de ce grand rendez-vous, nous lancerons le Mouvement Démocrate, que les internautes ont déjà baptisé « MoDem », et qui a recueilli à ce jour plus de 60 000 demandes d’adhésions.

Ce sera également un moment fort de lancement de notre campagne pour les élections législatives des 10 et 17 juin prochains et de présentation de tous nos candidats.

(suite…)



INVESTITURE UDF-MOUVEMENT DEMOCRATE.

Monsieur Jean-Paul PINCEMIN
7 bis place du Centre
35310 CINTRE

Paris, le l0 mai 2007

Cher Ami,

J’ai le plaisir de vous informer de votre investiture à l’élection législative
des l0 et 17 juin prochains comme candidat « UDF Mouvement démocrate » dans la 3eme circonscription d’Ille-et-Vilaine.

A ce titre, vous êtes évidemment le seul candidat à pouvoir vous
prévaloir du soutien de notre famille politique et faire usage de cette qualité sur vos documents électoraux.

Cette investiture, accompagnée du soutien financier, juridique,
logistique et politique de notre mouvement, implique de votre part l’engagement de vous rattacher au parti « UDF Mouvement démocrate », à l’exclusion de tout autre, lors du dépôt de votre candidature en préfecture, ainsi que l’adhésion au groupe parlementaire « UDF Mouvement démocrate» dès votre élection à l’Assemblée Nationale.

Quelques semaines après l’élection présidentielle, qui aura vu près de 7
millions de nos concitoyens se réunir autour du projet que j’ai porté, s’ouvre
désormais pour notre famille politique une nouvelle étape, au cours de laquelle
nous devrons poursuivre notre enracinement local et défendre, à l’Assemblée
nationale, les idées de pluralisme et de renouvellement de la vie politique que
nous portons.

Je vous remercie de votre engagement à nos côtés, auquel je suis très
sensible, vous adresse tous mes voeux de réussite pour votre campagne législative
et vous assure, Cher Ami, de ma fidèle amitié.
Le Président ,
François Bayrou



Une révolution en marche

Le Mouvement démocrate réunira « autour du 20 mai » ses candidats aux législatives et ses adhérents, qui ont dépassé vendredi 11 mai le seuil des 40.000, dont plus de 90% ne sont pas issus de l’UDF, a-t-on appris auprès de François Bayrou.

(suite…)



Discours de François Bayrou, conseil national de l’UDF, jeudi 10 mai 2007

« Je vous demande d’accueillir à cette tribune Michel Mercier, président du groupe UDF au Sénat, Jacqueline Gourault, présidente des élus démocrates, et Marielle de Sarnez, responsable du groupe de l’UDF au Parlement européen, Didier Bariani, responsable des statuts, Anne-Marie Comparini, députée du Rhône, Gérard Vignoble, député du nord, Gille Artigues, député de la Loire, Jean Lassale, député des Pyrénées-Atlantiques.

(suite…)



Le Mouvement Démocrate sera le Parti de la Liberté

Devant 2500 personnes, François Bayrou a rappelé la « magnifique aventure » de l’élection présidentielle qui l’a vu rassembler sur son nom sept millions d’électeurs. Venant de droite, de gauche, du centre. Le président du futur Mouvement démocrate assure que la confrontation des blocs sera contre-productive pour la France et les Français. C’est dans ce contexte qu’il a appelé à la création d’une nouvelle force politique, le Mouvement démocrate. Il réunira des sensibilités venues de toute part. Des écologistes, des gaullistes, des centristes de droite et de gauche viendront s’amarrer à ce nouveau parti. François Bayrou a également annoncé que près de 22.000 adhésions se comptaient déjà à ce jour, sans aucune publicité. Qui forment les bases de ce nouveau mouvement. Il « défendra les citoyens devant le pouvoir ». Les parlementaires seront libres de leur vote, dans un mouvement unique de la vie politique française. Il a conclu par une allusion aux deux partis majoritaires : « Je ne quitterai pas l’allégeance de l’un pour me réfugier dans celle de l’autre. »



 Un hochet pour des médiocres

PARIS (Reuters) – L’UMP a confirmé sa décision de ne pas présenter de candidats aux élections législatives face aux députés UDF sortants qui ont apporté leur soutien à Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle.

« Les députés de l’UDF, qui ont apporté leur soutien à Nicolas Sarkozy (…) et qui ont confirmé leur souhait d’appartenir à la majorité présidentielle et de soutenir son projet législatif seront naturellement considérés, à l’occasion de la campagne des élections législatives, comme appartenant à la nouvelle majorité présidentielle », a déclaré le parti du président-élu dans un communiqué. « En conséquence, ils ne se verront opposer aucun candidat investi par l’UMP. »



Aujourd’hui je retourne ma veste, demain je retourne mon pantalon

Vingt-deux députés UDF sortants affirment mercredi dans Le Figaro leur volonté de rejoindre la majorité présidentielle de Nicolas Sarkozy. Ils considèrent qu’en désignant ce dernier comme l’adversaire principal, l’UDF – même transformée en Parti démocrate – court un risque d’isolement important ».  A ces 22 « valeureux » élus qui ont fait toute la campagne du 1er tour de l’élection présidentielle, à dénoncer la dangerosité du programme de Nicolas Sarkozy, je dédie cette chanson : 

« Je suis pour le communisme Je suis pour le socialisme Et pour le capitalisme Parce que je suis opportuniste Il y en a qui contestent Qui revendiquent et qui protestent Moi je ne fais qu’un seul geste Je retourne ma veste, je retourne ma veste Toujours du bon côté Je n’ai pas peur des profiteurs Ni même des agitateurs J’fais confiance aux électeurs Et j’en profite pour faire mon beurre Il y en a qui contestent Qui revendiquent et qui protestent Moi je ne fais qu’un seul geste Je retourne ma veste, je retourne ma veste Toujours du bon côté Je suis de tous les partis Je suis de toutes les parties Je suis de toutes les cauteries Je suis le roi des convertis Il y en a qui contestent Qui revendiquent et qui protestent Moi je ne fais qu’un seul geste Je retourne ma veste, je retourne ma veste Toujours du bon côté Je crie vive la révolution Je crie vive les institutions Je crie vive les manifestations Je crie vive la collaboration Non jamais je ne conteste Ni revendique ni ne proteste Je ne sais faire qu’un seul geste Celui de retourner ma veste, de retourner ma veste Toujours du bon côté Je l’ai tellement retournée Qu’ell’ craqu’ de tous côtés A la prochain’ révolution Je retourn’ mon pantalon(Jacques Dutronc L’Opportuniste) »

(suite…)



La déclaration de François Bayrou

La démocratie, ce n’est pas seulement l’affaire des vainqueurs » a déclaré François Bayrou après l’annonce de la victoire de Nicolas Sarkozy. Ceux qui ont gagné et ceux qui n’ont pas gagné « sont coresponsables de l’avenir du pays ». Toutes les forces politiques « vont devoir apprendre à travailler ensemble » a-t-il ajouté. François Bayrou a annoncé que sa nouvelle formation, le Mouvement démocrate, prendra toute sa part dans la reconstruction et la rénovation de la vie politique : « les démocrates seront des rénovateurs et des rassembleurs ».

(suite…)



PARIS (Reuters) – François Bayrou a félicité Nicolas Sarkozy pour son élection à la présidence de la République et estimé que gagnants et perdants de ce scrutin étaient désormais coresponsables de la France. « La campagne électorale nous a souvent opposés mais je veux lui adresser mes félicitations et mes voeux de citoyen pour son mandat », a dit le président de l’UDF à l’adresse du nouveau président élu.

« Ces voeux sont en même temps des voeux pour la France », a ajouté François Bayrou, qui avait obtenu 18,6% des voix au premier tour de l’élection présidentielle.

« Je pense à ceux autour de lui qui se réjouissent ce soir en pensant qu’un grand pas a été fait pour eux et pour leur pays. Je souhaite de toutes mes forces qu’ils aient raison », a poursuivi le député des Pyrénées-Atlantiques.

« Mais nombreux aussi sont ceux qui sont déçus et inquiets et ceux-là, je ne les oublie pas », a-t-il ajouté.

Dans la perspective de la naissance du Mouvement démocrate qu’il doit créer cette semaine en remplacement de l’UDF, François Bayrou a estimé que gagnants et perdants de ce scrutin devront travailler au service du pays.

« En vérité, celui qui a gagné et ceux qui n’ont pas gagné, même s’ils ne le savent pas, ils sont coresponsables de l’avenir du pays », a-t-il dit.

« Nous avons un grand pays en charge, une grande histoire, un grand peuple. Nous devons à ce peuple de conjuguer nos forces pour préparer son avenir », a conclu François Bayrou.



Selon le baromètre FIGMAG/TNS SOFRES de mai 2007, les Français sont 10% de plus qu’en avril 2007 à vouloir que François Bayrou joue un rôle important dans les années à venir. Ce souhait est partagé à égalité entre les gens de sensibilité de gauche et de droite. François Bayrou arrive largement en tête devant Nicolas Sarkozy ( 56% ) et Ségolène Royal ( 52% ). ( Échantillon national de 1000 personnes représentatif de l’ensemble de la population âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas )



12

politish |
déclaration de corti |
Ce n'est pas rien |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | PARTI SOCIALISTE
| Le blog du Parti communiste...
| ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE