Bayrou, le vent en poupe 

Fiducial, le groupe lyonnais d’expertise comptable, vient de rendre public le dernier sondage de la campagne. Un sondage réalisé par l’IFOP qui confirme la remontée de François Bayrou et le resserrement des écarts entre les trois principaux candidats. Nicolas Sarkozy reste en tête au premier tour avec 28% des intentions de vote, suivi de Ségolène Royal à 22,5%, elle-même talonnée par François Bayrou qui se retrouve à 20%. A noter que par rapport au sondage réalisé par l’IFOP il y a une semaine, le candidat de l’UMP comme la candidate du PS sont en baisse respectivement de 0,5 point et de 1,5 points alors que le candidat centriste progresse de 2 points. Bref, rien n’est joué à 48 h du premier tour dans le duel Bayrou-Royal, d’autant plus que la marge d’erreur communément admise par les instituts de sondage est de trois points. Et que cette étude fait apparaître deux phénomènes favorables au candidat centriste. D’une part, le nombre d’électeurs sûrs de voter pour Bayrou a progressé de façon significative (61% contre 39% quelques jours plus tôt). Ce qui souligne que désormais Bayrou est au même niveau de certitude que ses deux principaux rivaux. De plus le candidat centriste dispose d’une réserve de voix importante puisque 17% des électeurs de Royal se déclarent voter pour lui et 10% des électeurs de Sarkozy. Alors que Royal ne dispose que d’une réserve de 13% chez les électeurs de Bayrou et 6% chez les électeurs de Sarkozy. A signaler également que 20% des électeurs de Le Pen hésitent encore à voter Sarkozy. Ce sondage a été réalisé à partir d’un échantillon de 952 personnes (méthode des quotas) du 17 au 19 avril.



Laisser un commentaire

politish |
déclaration de corti |
Ce n'est pas rien |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | PARTI SOCIALISTE
| Le blog du Parti communiste...
| ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE