François Sauvadet : Vers un changement de société

François Sauvadet était l’invité du Club Europe 1 France 2007 en compagnie de onze autres personnes. Il est revenu sur le succès du meeting parisien de François Bayrou, la difficulté et la beauté du combat : se frayer un chemin entre deux formations politiques qui souhaitent rester dans leurs vieux schémas, la volonté de rassemblement de François Bayrou, qui fait de l’éducation et de la dette les priorités de sa mandature s’il parvenait à être élu président de la république le 6 mai prochain.

(suite…)



Denis Badré : Retrouver le sens de l’intérêt commun en Europe

« Nous voulons retrouver le sens de l’intérêt commun » a déclaré Denis Badré. Le sénateur, rapporteur des affaires économiques et financières européennes, membre du Conseil de l’Europe, a rappelé que le traité de Rome signé il y a cinquante ans, fondait une communauté autour de la paix et de la promotion des droits de l’homme.

(suite…)



François Bayrou : « Il n’y aura plus de Parlement aux ordres du gouvernement ! »

François Bayrou confie ses premières mesures s’il était élu au directeur de la rédaction de 20 Minutes, Frédéric Fillioux.

(suite…)



Nicolas Perruchot : « Redonner aux Français le goût d’entreprendre ! »

Nicolas Perruchot était l’invité des Enjeux de l’Economie sur Bloomberg Television pour évoquer le programme économique de François Bayrou. Il débattait avec Philippe Aghion, professeur d’Economie à la Harvard University et visiteur à la Paris School of Economics. L’occasion pour le député-maire de Blois de présenter les mesures économiques phares de François Bayrou. Et d’insister sur la nécessité de redonner le goût de l’entreprise et du travail aux Français.

(suite…)



Réponse à Ségolène Royal

SAINT-DENIS DE LA REUNION (Reuters) – « Je n’ai pas envie de recevoir d’ordre du président de la République sur la manière d’honorer la nation, d’en parler à mes enfants, et quel jour je dois accrocher mon drapeau à la fenêtre », a déclaré samedi matin à la Réunion François Bayrou.

(suite…)



Non à la névrose identitaire !

En visite à Saint-Denis de la Réunion, François bayrou s’élève contre la « névrose perpétuelle de l’identité. » Il tient ainsi à réagir à la proposition d’imposer l’exposition du drapeau tricolore aux fenêtres. Il déclare « aime profondément la France, son pays, sa terre » mais refuse que « la présidente de la République » lui dicte quand il doit poser le drapeau sur le rebord de sa fenêtre. « cela ne ressemble pas à mon pays ! » tonne-t-il. C’est la société américaine qui introduit ces valeurs qu’il réfûte en bloc. Le candidat à l’élection présidentielle ajoute que « la Nation nous appartient à tous, mais chacun a droit d’organiser ses rapports intimes avec elle comme il l’entend ! » L’ »obsession nationaliste des deux candidats » ne lui convient pas : « On dirait que les thèmes du Front national ont envahi les esprits. Ce n’est pas mon cas ! » assure-t-il.



Les liaisons dangereuses

Le FN parle d’un « nouveau climat » pour qualifier ses relations avec le candidat de l’UMP.

(suite…)



Un nouvel ESPOIR pour la FRANCE 

Dans une ambiance électrique, sur une musique entraînante, François Bayrou fait son entrée dans la salle du Zénith de Paris, comme son entrée dans la campagne officielle, en conquérant. Conquérant digne d’un peuple qui le soutient avec l’enthousiasme qui nourrit la volonté de changement. Cette volonté qui submerge, comme le candidat béarnais est submergé par ce bain de foule d’un quart d’heure que lui offre ce chaleureux public de 7500 personnes qui a rempli la salle du Zénith, trop exigüe pour laisser entrer les 7000 autres à l’extérieur.

(suite…)



EMOTION PARTAGEE …EXCEPTION RECHERCHEE

Sans bruit , des familles de MALIENS vivent , c’est-à-dire travaillent depuis cinq ans dans une entreprise sans en avoir le droit !? Tout près de nous , comme ailleurs en France des familles -sans papiers officiels- essayent de s’intégrer dans notre modèle républicain …Ils en ont rêvé depuis leur MALI pour davantage de dignité et d’avenir pour leurs enfants . L’émotion qui grandit à travers la population de Montfort sur Meu et des différents responsables politiques n’est pas feinte. Elle se justifie sans doute aussi par le degré d’intégration , concrétement constaté dans leur vie de tous les jours .

(suite…)



Plus de mixité sociale pour plus de sécurité

Porte-parole du candidat UDF, Jean-Christophe Lagarde renvoie dos à dos la droite et la gauche en matière de lutte contre la délinquance des mineurs. Agé de 39 ans, il est député de Seine-St-Denis depuis 2002 et maire du Drancy.

(suite…)



12345...9

politish |
déclaration de corti |
Ce n'est pas rien |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | PARTI SOCIALISTE
| Le blog du Parti communiste...
| ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE