Un jour en Bretagne

Mardi 27 mars, François Bayrou s’est rendu en Bretagne : dans les côtes d’Armor, puis en Ille-et-Vilaine, à Rennes où il a tenu une réunion publique devant plus de 6000 personnes. Il a exprimé avec force sa volonté de mettre fin « aux deux monopoles qui ont gouverné depuis 25 ans », pointant la « collusion avérée » entre les candidats du PS et de l’UMP.

Arrivé en début d’après-midi à Saint-Brieuc sous un beau soleil breton, François Bayrou est accueilli par le Maire Bruno Joncour et les Sénateurs de la région Jo Kerguéris et Philippe Nogrix.
Il se rend d’emblée au Centre de formation par alternance de la Chambre des métiers de Ploufragan où l’attendent, impatients, de nombreux apprentis. L’accueil est particulièrement chaleureux, et la curiosité des jeunes est encore plus vive lorsqu’ils découvrent que François Bayrou est accompagné de l’acteur Vincent Lindon venu lui apporter un soutien amical.
Après une visite des ateliers des métiers de bouche – boulangerie, pâtisserie et boucherie… – le candidat béarnais découvre les locaux modernes et particulièrement bien équipés de l’Institut Supérieur des Techniques Automobiles (ISTA). Cet institut dispense des formations à la pointe des nouvelles technologies pour toute l’industrie automobile.
François Bayrou tient à souligner la qualité et la réussite de ces formations qui donnent assurément un emploi aux jeunes à la sortie de leurs études : « l’artisanat est une chance extraordinaire ! »

A Rennes, François Bayrou se rend place de la Mairie, au cœur du centre historique de la capitale bretonne, où, sur les terrasses des cafés, on profite des derniers rayons de soleil de cette journée printanière. Dans une brasserie de la place, il retrouve François Goulard, ministre de la Recherche et de l’Enseignement supérieur et maire de Vannes, pour une rencontre avec la presse locale.

La journée se termine par une réunion publique rassemblant plus de 6000 personnes au Parc des expositions.
L’occasion pour François Goulard d’exprimer un soutien appuyé au candidat dont « le programme est le plus crédible » et « la démarche politique est la plus moderne ».
Vincent Lindon a également souhaité exprimer quelques mots de sympathie : « je connais François depuis quelques mois, il me rassure, il est cultivé, a un grand cœur, il sait écouter, il me fait penser à un papa ou un grand frère ».



Laisser un commentaire

politish |
déclaration de corti |
Ce n'est pas rien |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | PARTI SOCIALISTE
| Le blog du Parti communiste...
| ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE